equipage
Le confinement au FAS

lls ne sont pas en télétravail scolaire. Ils sont chez eux ! Une grande famille de résidents heureux d’avoir de l’espace à l’intérieur et à l’extérieur…10000 m2 ! Et une petite ferme.



Confinement sportif pour tous
Confinement sportif pour tous
Soyons tranquilles, ils sont bien confinés, bien accompagnés, par des personnels qui se mettent en quatre pour les occuper, avec , pour le moment, ce qu’il faut d’outils pour se préserver et les préserver : le FAS a des masques, des gants, des SHA,- Solutions-Hydro –Alcooliques- .Ils sont parés. « Nous sommes contents d’avoir depuis longtemps respecté les gestes barrière, d’ailleurs nous n’avons subi aucune contamination des maladies de l’hiver (grippes, gastros…) depuis 10 ans que nous accueillons des résidents » souligne la directrice du FAS tout en se préparant à une éventuelle attaque de ce vicieux virus qui arrive à passer là où ne l’attend pas. D’ailleurs, si vous connaissez des stocks de sur-blouses et combinaisons, ce serait vraiment sympa de nous les signaler. Pour le moment, les artisans proches du foyer sont en train de fouiller leurs stocks, mais n’hésitez pas !!!
Bon, sinon, au FAS on ne s’ennuie pas. Dans les vastes espaces intérieurs et extérieurs, on s’organise en interne : carnaval, avec en prime, des beignets offerts par une famille de résidents-pâtissiers, courses de vélo, pétanque, jardinage, pâtisseries
On reste en lien avec les familles grâce aux connections Skype régulières.
Une fois par semaine, on appelle les familles des résidents de l’accueil de jour qui restent chez eux, pour garder le lien avec eux.

Vélo dans un espace de confinement inédit
Vélo dans un espace de confinement inédit
Tous tiennent à afficher le sourire : « On essaie de garder une bonne dose d’humour » reconnait Corinne Gasperini.
D’ailleurs vous avez remarqué ? Ce virus : son nom commence presque comme le prénom de la directrice ! Une provocation sans doute !.
A l’association Equipage, on pense à tous ceux qui se dévouent auprès des plus fragiles et des victimes de ce Coronavirus. On leur dit bravo et on les encourage, car ces soignants et ces accompagnants : ils sont formidables. Ils savent faire oublier les fragilités tout en veillant surchacun, affectueusement.



Commentaires (0)
Nouveau commentaire :